Né en 1974 à Amiens, il s’est « exilé » successivement en Île-de-France puis dans l’Indre pour des raisons professionnelles. Nourris au thriller et au roman fantastique, il participe dans les années 90 au lancement d’un fanzine pour lequel il écrit une longue nouvelle publiée sous forme de feuilleton. Il publie un premier roman en 2008, Psukhê Pathos mettant en scène des personnages en plein cœur de Paris. Mais la Picardie se rappelle à son bon souvenir… Il écrit alors Le tueur de la Somme, un hommage un peu spécial à sa région… une errance dans ses rues, un voyage dans les souvenirs. Suivent quatre autres romans, avant In Purgatorii, son premier roman d’épouvante.

photo Johann Moulin.jpg

Publicités